MADAME BOUTIN, je ne vous aime pas. 
Enfin, c'est plutôt tout ce que vous représentez que je j'ai en abomination. Je n'ai aucun avis sur votre personne, sur votre individualité ni sur la façon dont vous menez votre existence de femme libre. Je ne me permettrais pas. 
Quand je dis que je ne vous aime pas, comprenez bien que ce sentiment à l'endroit de votre action et de vos discours politiques n'est pas comparable à une insulte publique qui me placerait sous le coup de la loi. 
Cependant, il faut tout de même se rendre à l'évidence: aussi grand guignolesques que soient vos interventions, sous un voile en Iran ou sans, elles contribuent à souffler un peu plus de violence sur la braise des vielles rancoeurs et des haines mal maîtrisées...

Je n'aime pas le discours que vous véhiculez, madame, mais je ne suis pas solidaire de celles et ceux qui s'amusent à vous désigner à la vindicte publique en vous brocardant, par exemple, devant 80.000 personnes. Je ne trouve pas le procédé très glorieux. Trop facile pour être totalement honnête.
Quand on combat un ennemi, on le fait avec des armes dignes et nobles, avec le verbe et l'écrit, pas en haranguant des foules facilement acquises. Parce que ce sont justement les procédés que l'on reproche à ceux qui nous détestent, tous ces démagogues qui utilisent leurs enfants comme des boucliers et qui savent si bien entretenir les peurs.
Alors que tout le monde des bien pensants semble se réjouir des "humiliations" que vous subissez, moi je les trouve vaines et inefficaces car elles ne vous feront pas prendre conscience de la portée ravageuse de vos discours et parce qu'elles répondent à leur violence par une autre forme de violence.
Les gens comme moi n'ont aucun intérêt à ce que vous deveniez icône ou martyre, même si votre foi vous y prédispose, apparemment.
Madame Boutin, je ne vous aime pas mais je suis vigilant sur le fait qu'on ne manque jamais de respect à votre dignité, même si vous-même, par vos discours, vous donnez blanc-seing aux exactions que commettent les autres sur des personnes comme moi.