AU ROYAUME PARALLELE on sait aussi s'amuser. 
Il n'y a pas plus de prudes et de coincés ici qu'ailleurs dans le monde réel.

Mais on s'amuse sans bourse trop délier. Enfin, sans que ce soit un préalable institutionnalisé ou excessif. Chacun participe à sa manière, en payant son écot ou en offrant ce qu'il sait faire de mieux. Parmi les spécialités, le Rex prend un immense plaisir à déguster les inénarrables cocktails de la Maison du Dauphinours ou encore les desserts soignés du Grand des Cuisines et du Maître des Bois du Roi...

Au Royaume parallèle, il n'y a point de cour autour de DJ stars ou de superbes mannequins imprimés en 3D, vivants et toujours inaccessibles. Point n'est besoin de harnais ni de promiscuité suante pour que les gens se sentent bien et se rapprochent dans la sensualité. Les festivités se font au soleil, en plein air ou autour d'une table, d'un buffet bien garni. Point besoin de "dress-code" ni de danses de séduction.

La fête, ici, n'est pas un "concept" ni encore moins une "marque déposée", elle est naturelle, spontanée. Elle s'appuie sur la mesure et la bonne volonté de chacun des participants, ce qui, en somme, illustre toute l'identité de ce royaume atypique dans lequel la réunion des cerveaux et des esprits vise à produire le meilleur.